forum de l'association jumeaux et plus du 78

forum de l'association jumeaux et plus du 78
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rentrée scolaire, comme une lettre à la poste

Aller en bas 
AuteurMessage
mc
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: La rentrée scolaire, comme une lettre à la poste   Lun 7 Mar à 0:16

Par Ladan RYDER :

Je n’ai pas de meilleure définition pour qualifier notre expérience de la première rentrée scolaire de nos enfants. Alex et Inès ont intégré cette année l’école à l’âge de deux ans et demi. "Tu verras les deux premières semaines vont être très difficiles", prévoyait l’un. "T’auras les pleurs pour une bonne dizaine de jours", renchérissait l’autre. "Tu seras tranquille le soir, ils vont être épuisés et ils vont se coucher très tôt", promet le troisième. Mais notre vécu invalide complètement toutes ces prévisions et prophéties. Avant la rentrée j’ai acheté un petit livre qui expliquait l’école et les activités avec la maîtresse. Nous l’avons rencontrée lors de la visite de l’école. La maîtresse d’Alex et d’Inès s’appelait Véronique. Avec le livre, la visite et l’identification de la maîtresse, nous avons fait une petite préparation à la rentrée. Le premier jour j’étais un peu tendue. Je m’étais fait un cinéma dans la tête. Sans doute pour correspondre aux normes décrites par les copines. Le papa, lui, ne voyait aucune différence entre la conduite à l’école et la conduite à la crèche. Il avait raison. Nous sommes arrivés à l’école accompagnés d’une foule de parents et d’élèves. La rentrée pour la petite maternelle se faisait en deux temps. Mardi pour ceux qui restent à la cantine et à la sieste (les enfants dont les deux parents travaillent, et en règle générale ceci correspond aux enfants qui ont l’habitude d’être gardés par d’autres personnes que les parents), et le jeudi pour ceux qui viennent à l’école seulement le matin (les enfants dont un des parents ne travaille pas, en règle général se sont des enfants gardés par la mère). Alex et Inès ont tranquillement suivi la vague d’écoliers. Ils ont rapidement fait la reconnaissance des lieux - les porte-manteaux, la classe, les rituels. Inès a rapidement repéré la table où se trouvait une pile de papiers et de crayons, et s’est tranquillement installée pour dessiner. Alex a hésité un peu avant de nous quitter et de retrouver sa sœur autour de la table à dessin. Mais ça n’a pas pris plus de quelques minutes avant qu’ils ne nous oublient. Le soir je les ai récupéré à 16h00. J’avais prévu de ne pas les mettre au Centre de Loisirs la première semaine. Ils étaient contents de leur journée et fiers de me faire visiter leur classe. Il n’y avait aucune interrogation ou incompréhension par rapport à la raison de leur séjour à l’école. Nous sommes joyeusement rentrés à la maison. Par contre, ils étaient très excités et malgré l’épuisement ils ont voulu jouer assez longtemps, et se sont couchés à l’heure habituelle. Alors les soirées longues et tranquilles ainsi prédites étaient compromises ! Le jeudi s’est passé un peu moins bien. Les enfants non habitués à être séparés de leur mère avaient mis de l’ambiance. Ca pleurait dans tous les coins de la classe. Véronique avait l’air épuisée et débordée. Sa journée commençait très fort ! Alex et Inès ont eu un regard dubitatif. Ils se demandaient pourquoi les autres pleuraient. Inès est allée faire un bisou à un petit garçon plein de chagrin. Je les ai quittés un peu angoissée. Le soir, tout allait bien et le lendemain ils étaient enthousiastes de retrouver Véronique. La deuxième semaine j’ai commencé à les habituer au Centre de Loisirs (de 16h00 à 18h00). Dans leur école, le Centre de Loisirs se tient dans la classe des touts petits. Alors, pas de changement de décor. Seulement, Véronique les quitte, et c’est Mona et ses collaborateurs qui prennent la direction du navire. Quand je suis arrivée à 18h00, ils étaient dans la cour. Alex montait sur le toboggan et Inès faisait du tricycle. Je me suis avancée, et ils ont couru vers moi en criant, et voulaient me montrer la cour et les jeux. Mona est venue vers moi "Vous êtes la maman d’Alex et d’Inès" ?. "Ca s’est très, très bien passé. C’est exceptionnel. On nous a dit que c’est leur premier jour au centre. Alors on avait un peu d’appréhension. Mais alors là, aucun problème. Ils ont bien joué et ils sont très gentils. On n’a eu aucun problème avec eux. S’ils étaient tous comme Alex et Inès ...". J’ai expliqué à Mona qu’ils avaient déjà l’habitude de la collectivité à travers leur expérience de la crèche. On ne le savait pas, mais on s’en doutait. Souvent les enfants qui ont été à la crèche s’intègrent facilement à l’école", me dit-elle. Voilà que tout s’est bien passé. Je récupère mes deux petites vedettes. En ce qui concerne les maladies, ils sont moins malades que l’année dernière. Ils nous ont déjà tout fait ces deux dernières années, et cette année, c’est plus calme et leur système immunitaire est à toute épreuve ! Ca fait maintenant un mois et demi qu’ils vont à l’école. Ils commencent à être un peu fatigués. L’automne s’installe et il est temps de se reposer un peu. Alors vivement les vacances qui ne sont plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La rentrée scolaire, comme une lettre à la poste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rentrée scolaire... AAARRRRRGGGGHHHHHH!!!!!!!!
» Rentrée scolaire.
» décompte de la rentrée scolaire de nos petits!!!
» Groupe scolaire Robert Doisneau : rentrée scolaire 2012
» Rentrée scolaire en septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum de l'association jumeaux et plus du 78 :: Nos aventures multiples :: Scolarité des multiples-
Sauter vers: